facebook

La nuit des bénévoles de Pessah

L’association Mazone aide quotidiennement les familles de la communauté qui en ont le plus besoin. Cette aide est bien entendue accentuée pendant les fêtes juives et Pessah en particulier.

Un événement pas comme les autres

Pessah chez Mazone, ce sont 2000 familles qui vont recevoir un colis contenant plus de 80 produits pour les 8 jours de fêtes, pas seulement les Seder.

Pessah chez Mazone, c’est 3 évènements à Paris, Marseille et Jérusalem où bénévoles permanents, saisonniers, donateurs se réunissent pour confectionner ces colis pendant parfois des nuits entières dans une ambiance unique.

Pessah enfin, c’est une préparation logistique gigantesque : achat des produits, préparation des entrepôts, des chambres froides, livraisons aux domiciles des familles…

Comme le résume Lynda Naim, responsable des familles en Israël, « Le rythme de travail chez Mazone est très difficile autant physiquement et moralement car il faut tenir la cadence sans erreur, mais à la fin et depuis tant d’années de mon expérience nous nous sentons très très heureux d’avoir accompli cette tâche exceptionnelle et prêts à affronter notre propre Pessah !!! »

L’objectif est de redonner à nos familles la dignité humaine qu’ils ont perdue avec de la profusion et des habits neufs. L’objectif est de vivre une semaine comme n’importe quel juif du monde avec la même joie et sérénité.

L’approche de Pessah est toujours un moment particulièrement éprouvant et émouvant. Pour vous, nous avons posé la question suivante à des personnes indispensables à Mazone :

« Qu’est-ce qui est le plus marquant pour toi dans l’organisation de Pessah chez Mazone ? »

Parmi les réponses trois aspects marquants sont ressortis : la profusion, la transmission et le partage.

LA PROFUSION, avec le témoignage de Lynda Naim, celui de Daniel Abergel, le directeur logistique de Mazone et celui d’Eric, le fondateur de l’association.

Lynda : « En tant que mère de famille nombreuse, j’ai une joie au cœur intense de voir que tous les produits indispensables à la fête de Pessah sont présents. Et l’adrénaline absolue c’est d’anticiper le sourire et la dignité retrouvée de tous ces gens dont principalement les mamans devant tant d’abondance… »

Daniel : « Ce qui est assez marquant c’est la confection de colis en fonction de la famille et du nombre d’enfants : lait, chocolat en poudre, bonbons, chocolat, bamba… produits d’hygiène, produits frais et congelés, costumes, chaussures, chemises… »

Éric : « Pour moi c’est de voir l’étonnement des gens devant cette multitude de produits en disant que même eux ils n’achètent pas tout ça. » 

LA TRANSMISSION, avec le témoignage d’Éric Bendriem, et celui de Thierry Ohayon, responsable du centre de Marseille :

Éric : « Voir les parents expliquant à leur enfants l’importance de donner et de faire du bien. »

Thierry : « Je suis toujours épaté par les personnes qui arrivent avec leurs enfants afin de leur donner une leçon et de leur montrer une certaine vision du Hessed. Mais finalement c’est eux qui prennent cette leçon de plein fouet et qui repartent émus, mais heureux et touchés !! »

LE PARTAGE, avec le témoignage Daniel Abergel, responsable logistique de Mazone :

Daniel : « Les donateurs qui se déplacent et prennent de leur temps pour pouvoir participer activement à la confection des colis et partager ce moment avec les bénévoles ! Lorsque l’on parle de Mazone et que l’on vient voir ce qui se passe au cœur de Mazone lors de cette soirée les personnes qui viennent partager ce moment formidable et unique tombe littéralement amoureux !!! Elles étaient loin d’imaginer le travail accompli !!! »